1. Page d'accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Micros sans fil et fréquences

Micros sans fil et fréquences

Acheter un micro HF ou un autre système sans fil nécessite quelques précautions quant à la fréquence d'émission que vous choisissez. Les informations disponibles sur ce sujet sont souvent contradictoires et la réglementation change régulièrement. Cet article fait le point sur les bandes de fréquences disponibles sur les micros HF et leurs utilisations. Il vous aide à choisir un système sans fil polyvalent qui est utilisable pour les années à venir.

Contenu

Micros, signaux audio et signaux radio | Intermodulation | Utiliser plusieurs micros en simultané | VHF/UHF | Fréquences sans licence | Évolution | Pays-Bas | Belgique | France | Allemagne | Royaume-Uni | Suède | Espagne | Italie | Zones frontalières | Pour finir 

Micros, signaux audio et signaux radio

Un micro conventionnel convertit le son en un signal électrique et le transfère à un système sono via un fil. Un micro sans fil convertit un signal audio en un signal radio et le transfère à un récepteur via un émetteur. Le récepteur est ensuite relié à un système sono. Dans la plupart des cas, l'émetteur d'un micro main sans fil se trouve dans la poignée. Les micros serre-tête et les systèmes sans fil pour instruments par contre, nécessitent un émetteur séparé. Ce dernier se présente sous la forme d'un émetteur de poche / ceinture. Les récepteurs d'un système sans fil sont comparables. Ils transforment le signal radio en un signal audio et l'envoient au système sono via un câble. Pour les systèmes intra-auriculaires sans fil, cela fonctionne à l'envers : l'émetteur est placé près de la table de mixage et le récepteur de poche est fixé sur le vêtement du musicien ou de l'orateur.

Bien qu'un système sans fil vous permette de vous débarrasser de vos câbles et donc d'occuper l'intégralité de l'espace scénique mis à votre disposition sans risquer de vous prendre les pieds dans ces vilains jacks ou XLR, ce type d'appareil est soumis à une réglementation stricte, puisque certaines fréquences d'émission sont utilisées pour d'autres applications. Si vous utilisez une fréquence quelconque, il y a de fortes chances que les interférences et d'autres bruits affectent le signal. 

De plus, il faut prendre en compte que la bande UHF est également utilisée par la TNT ou la téléphonie mobile 4G. Il est donc très important de savoir quelles fréquences d'émission sont libres et utilisables dans la région dans laquelle vous vous trouvez.

Intermodulation

L'intermodulation est un problème d'interférence qui se produit lorsque deux signaux (ou plus) se superposent ou s'opposent. Ce phénomène peut se produire de différentes façons et dans différents endroits. Si, par exemple, vous utilisez la fréquence d'émission 824.1 MHz pour le signal 1 et la fréquence d'émission 824.7 MHz pour le signal 2, vous aurez un problème d'intermodulation tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la bande de fréquence. Pour remédier à ce problème, il est recommandé d'utiliser un écart entre les deux fréquences afin que ces dernières ne soient pas trop proches l'une de l'autre. Les systèmes sans fil dotés de plusieurs canaux le font souvent automatiquement. Plus le nombre de systèmes sans fil est grand, plus l'écart doit être large. Si, par exemple, vous utilisez trois micros, l'écart doit être doublé. Si un système micro sans fil dispose de 16 canaux, cela ne veut donc pas dire que vous pouvez utiliser 16 micros en simultané.

Utiliser plusieurs micros sans fil en simultané

Le marché propose de nombreux micros sans fil dont le prix varie beaucoup. Le nombre de micros pouvant être utilisés simultanément est l'un des aspects les plus importants pour déterminer le prix. Les modèles d'entrée de gamme, par exemple, utilisent souvent une fréquence fixe. Il ne vous sert donc à rien de vous en acheter deux, car il n'est pas possible de les utiliser en même temps. Les modèles plus onéreux, par contre, offrent souvent la possibilité de sélectionner plusieurs fréquences et vous permettent d'utiliser plusieurs systèmes sans fil simultanément. Le nom du produit indique sur quelle bande de fréquences le micro émet. Le micro Sennheiser XSW 2-835 (E: 821-865) par exemple, utilise la bande de fréquences E qui va de 821 à 865 MHz. La manière dont la fréquence est indiquée diffère pour chaque marque.
Les systèmes professionnels sont souvent livrés accompagnés d'un logiciel avec lequel vous pouvez voir en un coup d'œil quelles fréquences sont libres. La marque Sennheiser utilise le logiciel Wireless System Manager et les systèmes Shure viennent avec le logiciel Wireless Workbench. Certaines marques proposent des outils gratuits indiquant quelles fréquences peuvent être utilisées dans votre région. Sennheiser, par exemple, met à disposition l'outil en ligne Frequencyfinder et l'application Frequency Xpert. 

Fréquences, VHF et UHF

Les fréquences radio utilisées par la plupart des systèmes sans fil peuvent être réparties en deux groupes :

- VHF (Very High Frequency) : 30 MHz (30.000.000 Hz) à 300 MHz (300.000.000 Hz)
- UHF (Ultra High Frequency) : 300 MHz (300.000.000 Hz) à 3000 MHz (3000.000.000 Hz)

La plupart des micros et des systèmes de monitoring sans fil utilisent la bande UHF. Cette dernière correspond aux canaux 21 à 70. Chaque canal affiche une largeur de 8 MHz à l'exception des bandes ISM et 1G8. Cette répartition est utilisée dans le monde entier et indique pour chaque région quelles fréquences sont autorisées.

Pour utiliser un système sans fil, une autorisation administrative est exigée, celle-ci est appelée "licence" et peut être demandée auprès de l'organisme gouvernemental du pays dans lequel vous souhaitez utiliser le système sans fil. Sachez que l'utilisation d'un tel type d'appareil est soumise à une réglementation stricte qui diffère pour chaque pays. Avant d'acheter un système micro sans fil, il est donc primordial de savoir quelles sont les réglementations en vigueur pour votre région.

Fréquences sans licence

Il existe également des bandes de fréquences qui peuvent être utilisées partout en Europe sans avoir besoin d'une licence. Les bandes Bandgap ou Duplexgap (822 - 830 MHz) par exemple, sont librement utilisables. Les fréquences se situent entre les fréquences dites Uplink et Downlink utilisées par les opérateurs de téléphonie mobile. Comme il s'agit d'une petite bande, il n'est pas possible d'utiliser beaucoup de systèmes en simultané. De plus, il faut savoir que le risque d'intermodulation est plus élevé si vous vous trouvez dans un endroit où il y a beaucoup de téléphones portables. La bande de fréquences 863 - 865 MHz se situe, elle aussi, juste au-dessus de la bande de fréquences réservée à la téléphonie mobile. Tout comme la bande 822 - 832 MHz, elle peut être utilisée dans presque tous les pays de l'UE sans licence.

Les systèmes fonctionnant sur la bande de fréquence 2,4 GHz (2400 - 2483.5 MHz) ont pour avantage de pouvoir être utilisés sans licence dans le monde entier. Le principal inconvénient est que cette bande est utilisée par de nombreuses personnes et pour les applications les plus diverses. Elle est entre autres utilisée pour les micro-ondes et les appareils WiFi et Bluetooth. Heureusement, de plus en plus d'appareils domestiques passent en 5 GHz grâce à quoi la bande 2,4 GHz est moins sollicitée. Un autre inconvénient de la bande 2,4 GHz est qu'elle affiche une longueur d'onde ultra courte. Plus la longueur d'onde est courte, moins la portée sera large. Dans des conditions idéales d'utilisation, la portée maximale est de 30 mètres environ. Dans la pratique, la bande 2,4 GHz permet d'utiliser jusqu'à 6 micros ou systèmes intra-auriculaires sans fil en simultané.

Évolution

Comme la technologie mobile évolue sans cesse, la réglementation concernant l'utilisation des fréquences change constamment. En réalité, cela veut dire qu'il y aura moins de fréquences libres pour l'audio sans fil. Au début 2016, la bande 800 MHz est réservée aux opérateurs de téléphonie mobile dans toute l'Europe. Par conséquent, les micros ne fonctionnent plus sur cette bande de fréquence. Bien entendu, ce changement a été annoncé longtemps d'avance. La bande 700 MHz sera bientôt également réservée aux réseaux mobiles. Autour de l'an 2020, les fréquences entre 694 et 790 MHz ne seront plus disponibles pour les micros sans fil.

Licences aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, il est permis d'utiliser les fréquences suivantes sans licence :

195 - 202 MHz, max. 50 mW ERP
470 - 604 MHz, max. 50 mW ERP
614 - 694 MHz, max. 50 mW ERP
823 - 826 MHz, max. 20 mW EiRP (micro main), 100 mW EiRP (émetteur ceinture)
826 - 832 MHz, max. 100 mW EiRP
863 - 865 MHz, max. 10 mW EiRP
1785 - 1805 MHz, max. 20 mW EiRP (micro main), 100 mW EiRP (émetteur ceinture)

La bande 470 - 694 MHz n'est pas utilisable dans tout le pays. En effet, elle est également utilisée pour la diffusion numérique. Notez que l'utilisation des fréquences pour la diffusion numérique diffère pour chaque région. Par conséquent, la disponibilité des fréquences pour les micros sans fil dépend de la région où vous vous trouvez. Si vous souhaitez savoir quelles fréquences sont disponibles pour une région spécifique aux Pays-Bas, vous pouvez télécharger l'application Microfoonbanden de l'agence Telecom (AT). 

Licences en Belgique

En Belgique, vous pouvez utiliser les bandes de fréquences 822 - 830 MHz,  863 - 865 MHz, 2,4 GHz, 518 - 526 MHz et 534 - 542 MHz sans avoir besoin d'autorisation individuelle préalable. La bande 606 - 614 MHz est réservée exclusivement à la radio-astronomie. L'utilisation des autres fréquences requiert une licence. Cette dernière peut être demandée auprès de l'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications. Sur le site officiel de l'IBPT, vous pourrez télécharger une liste des fréquences autorisées pour chaque région.

Licences en France

En France, vous pouvez utiliser les fréquences suivantes pour les micros et les systèmes intra-auriculaires sans fil :

174 - 223 MHz, max. 50 mW ERP
470 - 694 MHz, max. 50 mW ERP
823 - 826 MHz, Max. 20 mW EiRP
826 - 832 MHz, Max. 100 mW EiRP

Tant que vous ne dépassez pas la puissance d'émission maximale, vous n'avez pas à demander l'autorisation pour utiliser ces bandes de fréquence. Pour les grands événements ou autres applications spécifiques, vous pourrez demander une autorisation auprès de l'ARCEP. Celle-ci est attribuée pour une durée maximum de deux mois.

Licences en Allemagne

En Allemagne, il est permis d'utiliser les fréquences suivantes sans licence :

174 - 230 MHz, 50 mW ERP
823 - 832 MHz, 100 mW EiRP
863 - 865 MHz, 10 mW ERP
1785 - 1805 MHz, 82 mW EiRP
1795 - 1800 MHz, 20 mW ERP

Pour utiliser la bande de fréquence 470 - 694 MHz, vous devrez formuler une demande d'autorisation. Sur le site officiel de l'agence fédérale Bundesnetzagentur, vous pouvez télécharger le formulaire de demande d'autorisation. Notez que l'autorisation est valable pour une région spécifique et qu'elle est attribuée pour une période maximum de 30 jours.

Licences au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, vous pouvez utiliser les fréquences suivantes sans licence :

863 - 865 MHz, max. 10 mW ERP
173.8 - 175 MHz, max. 50 mW ERP

Notez qu'au Royaume-Uni, il existe deux types de licences que vous pouvez demander auprès de l'autorité régulatrice des télécommunications OFCOM.

La licence Standard vous permet d'utiliser une certaine fréquence à un lieu et une heure fixés. L'avantage principal de ce type de licence est que l'OFCOM peut coordonner l'utilisation de cette bande de fréquence afin d'éviter qu'elle ne soit pas trop occupée. La licence Standard est utilisée pour les bandes de fréquence 470 - 790 MHz et 1780 - 1800 MHz.

La licence UK Wireless Microphone vous permet d'utiliser une certaine bande de fréquence pour une durée d'un ou de deux ans. Une fois l'autorisation attribuée, vous pouvez utiliser cette bande de fréquence dans tout le Royaume-Uni. L'utilisation de ces bandes de fréquence n'est pas coordonnée. Par conséquent, il est possible que les interférences affectent la qualité de votre signal audio. Par rapport à la licence Standard, la licence UK Wireless Microphone offre plus de liberté et de flexibilité. Elle est utilisée pour la bande UHF canal 38 (606 - 614 MHz) et la bande VHF (175.250 - 209.800 MHz). 

Licences en Suède

En Suède, il est permis d'utiliser les fréquences suivantes sans licence :

823 - 826 MHz, max. 10 mW ERP (micro main), 50 mW ERP, (émetteur ceinture)
826 - 832 MHz, max. 50 mW ERP
863 - 865 MHz, max. 10 mW ERP

Pour utiliser les bandes de fréquences ci-dessous, vous devrez demander l'autorisation auprès de l'autorité PTS.

174 - 240 MHz, max. 50 mW ERP
470 - 694 MHz, max. 50 mW ERP
1785 - 1800 MHz, max. 20 mW ERP, (micro main), 50 mW ERP, (émetteur ceinture)

Licences en Espagne

En Espagne, vous aurez uniquement besoin de formuler une demande d'autorisation si vous dépassez la puissance d'émission maximale. Vous pourrez demander l'autorisation auprès du gouvernement espagnol. Ci-dessous, vous trouverez la puissance d'émission maximale pour chaque bande de fréquence :

174 100 - 179 300 MHz, max. 50 mW ERP
188 100 - 194 500 MHz, max. 50 mW ERP
470 - 786 MHz, max. 50 mW ERP
823 - 832 MHz, max, 20mW EiRP (micro main), 100mW EiRP (émetteur ceinture)
863 - 865 MHz, max. 10 mW ERP
1785 - 1805 MHz, max. 20mW EiRP (micro main), 50 mW EiRP (émetteur ceinture)

Licences en Italie

En Italie, vous aurez uniquement besoin de formuler une demande d'autorisation si vous dépassez la puissance d'émission maximale. Vous pourrez demander l'autorisation auprès du gouvernement italien. Ci-dessous, vous trouverez la puissance d'émission maximale pour chaque bande de fréquence :

823 - 832 MHz, max. 10 mW ERP
863 - 865 MHz, max. 10 mW ERP
174 - 230 MHz, max. 50 mW ERP
470 - 786 MHz, max. 50 mW ERP
786 - 790 MHz, max. 12 mW ERP
1785 - 1805 MHz, max. 20 mW EiRP (micro main), max. 50 mW EiRP (émetteur ceinture)

Zones frontalières

Dans les zones frontalières, la situation est différente. L'utilisation des fréquences est soumise à une réglementation stricte qui varie selon la région où vous vous trouvez. Veuillez prendre en compte que dans les zones frontalières, vous risquez d'être gêné par des interférences dues aux intermodulations. En effet, il se peut qu'à l'autre côté de la frontière, une autre personne émette sur la même fréquence avec le même système. Pourtant, votre signal sans fil est probablement beaucoup plus fort que celui de la personne à l'autre côté de la frontière.

Pour finir

Bien que les informations citées ci-dessus puissent vous aider à faire votre choix parmi les nombreux systèmes sans fil disponibles sur le marché, leur fonctionnement dépend d'un grand nombre de facteurs. L'un des principaux facteurs est l'utilisation de la bande de fréquence par d'autres personnes. Surtout lors de grands événements, il est très important de bien attribuer les fréquences disponibles afin d'éviter tout risque de dysfonctionnement. 

Si vous avez besoin d'un conseil sur mesure, n'hésitez pas à contacter l'un de nos spécialistes par téléphone ou via e-mail. Cliquez ici pour trouver nos coordonnées.

Bax-Shop.be | Halloween: Trick or Treat!